Modèles de référence

L'Internet de Objets demande un modèle de référence qui permettrait de décrire la manière avec laquelle ces systèmes, ces réseaux et ces applications interagissent entre eux. En effet, un tel modèle aurait les avantages de

  • Simplifier la compréhension de systèmes complexes découpés en parties plus compréhensibles
  • Clarifier en fournissant des informations supplémentaires identifiant les niveaux de l'IoT et fournissant une terminoologie commune
  • identifier où des types spécifiques de traitement sont optimisés dans les différentes parties du système
  • Standardiser pour créer les conditions d'une inter-opérabilité entre des produits IoT de différents fabriquants
  • Organiser rend l'IoT plus accessible et moins conceptuel

Cisco Systems propose un modèle en sept couches qui découpe les opérations IoT en sept niveaux distincts chacun correspond à une fonction dans le processus de traitement. Il ne faut pas voir ce modèle comme étant strictement défini quant aux composants ou aux endroits. Par exemple chaque fonction peut être combinée dans une seule armoire dans un centre de données ou être distribuée sur différents périphériques répartis dans le monde. Le modèle explique comment les tâches exécutés au niveau de chaque couche peut être maintenue de manière simple, avec haute disponibilité et support. Enfin, le modèle définit les conditions pour disposer d'un système IoT complet.

Le modèle de référence IoT en sept couches décrit deux flux :

  • dans un modèle de contrôle, un flux descendant, de la couche 7 à la couche 1
  • dans un modèle de surveillance, un flux montant, de la couche 1 à la couche 7

Sources : http://cdn.iotwf.com/resources/71/IoT_Reference_Model_White_Paper_June_4_2014.pdf, https://www.cisco.com/web/PH/ciscoconnect/pdf/bigdata/jim_green_cisco_connect.pdf

results matching ""

    No results matching ""